👀 Curious about the state of the restaurant industry? Get exclusive insights from our latest report 📖 →

Les pièges à éviter au démarrage d’une franchise de restaurant — Votre concept F&B est-il fait pour être développé ? Êtes-vous prêt à gérer des franchisés ?

Le franchisage est un modèle d’affaires éprouvé par le temps qui permet aux propriétaires de restaurants de se développer rapidement et efficacement.

Cependant, comme tout modèle d’affaires, il existe quelques inconvénients que vous devriez prendre en considération.

Dans ce post, nous n’explorons PAS les avantages d’une franchise de restaurant. Au lieu de cela, nous abordons le côté obscur et regardons les points sensibles et les pièges.

Rassurez-vous, nous vous expliquerons aussi comment éviter ces dangereux nids-de-poule. Chaque piège mentionné dans cet article comprend une solution (ce qui me fait penser de vous rappeler que vous devriez également consulter les meilleures pratiques du franchisage de F&B).

En tant que franchiseur, vous collaborerez avec des investisseurs indépendants. Ces partenariats sont fondés sur des relations solides, ce qui aide à comprendre les défis auxquels font face vos franchisés. Nous les avons inclus au bas de la page pour vous dresser un portrait complet des risques liés au franchisage de votre marque de services de restauration.

Accrochez-vous bien. C’est parti.

Première question : votre concept de restaurant est-il fait pour le franchisage ?

4 Signes que vous n’êtes pas prêt pour la franchise

questions franchise restaurant
Votre concept F&B a-t-il besoin d’être remanié ?

Bien que cela puisse être une occasion pour de nombreuses entreprises de restauration, le développement par le franchisage peut ne pas être nécessairement une bonne chose pour vous.

Avant de passer aux écueils des franchises de restaurants, nous vous ferons part de quelques questions clés à vous poser.

Voyez-les comme un rappel à la réalité.

Avant de sauter le pas, assurez-vous que votre concept F&B est un bon candidat pour le franchisage. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez le modifier jusqu’à ce qu’il le devienne. Car ce sera beaucoup plus difficile une fois que vous aurez des investisseurs à bord. Pour imager la chose, ce serait comme essayer de réparer un avion en plein vol : pas du tout conseillé.

franchise ebook

Comment franchiser un restaurant ?

Développez votre franchise en utilisant une feuille de route éprouvée pour les franchiseurs.

✅ Téléchargement gratuit

Posez-vous ces questions.👇  

1. Mon entreprise a-t-elle un concept bien défini ?

Commencez par évaluer votre attractivité : avez-vous un concept crédible et unique attrayant pour les propriétaires de restaurants en herbe ?

Essayez de trouver des indicateurs qui montrent que votre franchise pourrait potentiellement être demandée. Par exemple, avez-vous reçu des demandes, des questions ou des demandes non sollicitées d’investisseurs souhaitant ouvrir une franchise ?

Vérifiez que les clients et les employés comprennent le concept de votre marque.

Un concept solide est la pierre angulaire d’une franchise. Les gens doivent être en mesure de décrire votre marque et ce qu’elle représente rapidement et de définir ses valeurs. En sondant leurs réponses cela vous aidera à savoir si vous gérez un concept de restaurant qui est bien défini et attrayant (et donc vendable).

2. Mon concept peut-il être reproduit facilement ?

Demandez-vous ensuite si vous pouvez facilement cloner votre restaurant.

La cohérence est vitale dans tous les restaurants, mais elle est encore plus essentielle pour les franchises. Les clients s’attendent à ce que votre nourriture ait le même goût, peu importe l’endroit où ils se rendent ou commandent. Ils s’attendent également à un menu uniforme, un design d’intérieur similaire, et la même ambiance dans les restaurants.

Chaque restaurant de votre franchise devra reproduire vos plats et votre expérience culinaire en utilisant les ressources et l’expertise que vous fournissez. C’est à ce moment là qu’intervient le manuel d’exploitation complet, comprenant vos processus, recettes, tailles de portions, fournisseurs, directives de sécurité et d’hygiène, équipement, prix, ameublement approprié, etc.

En plus du manuel, vous devrez également consacrer du temps à la formation des nouveaux franchisés pendant au moins plusieurs semaines.

3. Ai-je un objectif bien déterminé en matière de rentabilité ?

Le démarrage d’une franchise n’a généralement de sens que si les points de vente de restaurants appartenant à votre entreprise sont rentables. Les investisseurs veulent s’assurer que votre entreprise fait des profits depuis au moins quelques années.

La transparence financière est donc essentielle. Vous devriez être en mesure d’apporter aux franchisés potentiels un aperçu complet de leurs dépenses estimées, de l’investissement initial dans l’infrastructure, des licences et des redevances.

Plus important encore, vous devez vous assurer que vous et votre franchisé obtiendrez un bon rendement du capital investi (ROI) de votre restaurant, même après une déduction des redevances mensuelles récurrentes.

Outre les estimations de coûts, vous devriez partager les états financiers et les projections. Les états financiers vérifiés peuvent rassurer les propriétaires d’entreprise et les investisseurs potentiels.

Vous devrez également estimer le taux de croissance prévu pour au moins la première année de franchise, calculer le flux de trésorerie du restaurant et déterminer la période de récupération (le temps qu’il faudra pour couvrir les dépenses en capital). Nous vous suggérons de vous concentrer sur vos bénéfices avant intérêts et impôts (EBIT) pour estimer vos flux de trésorerie.

En général, une marge d’environ 15 % est considérée comme bonne. Une période de récupération de deux à trois ans est une cible raisonnable.

4. Suis-je parvenu aux résultats attendus dans plusieurs établissements ?

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une règle stricte, il est recommandé d’avoir au moins deux emplacements prospères avant de lancer une franchise.

Avoir plus d’un restaurant rentable est la preuve que votre stratégie et votre concept fonctionnent et peuvent être reproduits avec succès indépendamment des facteurs géographiques et démographiques. Cela montre que votre entreprise peut réussir sur différents marchés.

Cependant, un avantage plus important à diriger vos propres établissements est que ce modèle vous force à perfectionner le côté commercial et opérationnel des choses, vous permettant de faire évoluer votre concept en du « clé en main ».

Gardez à l’esprit que la gestion d’une entreprise F&B n’est jamais une véritable entreprise clé en main. Mais vous pouvez vous rapprocher de cet idéal si vous vous mettez au travail.

Prenez donc le temps d’optimiser vos flux de travail, de mettre en œuvre des protocoles solides et de définir votre stratégie digitale avant de commencer à chercher des investisseurs.

3 inconvénients à franchiser votre restaurant, que vous devriez connaître

inconvénients franchise de restaurant
Choisir les bons partenaires d’affaires est crucial pour l’expansion de votre marque.

Si vous avez répondu aux questions ci-dessus, vous êtes désormais certain que votre concept de restauration pourrait changer les choses dans le monde de la franchise.

Nous vous avions prévenu que vous devriez être au courant de quelques pièges.

#1 Vous devrez partager le contrôle

Vos concessionnaires ne sont pas vos employés. Ils sont vos partenaires d’affaires.

Cela signifie que vous devrez partager le contrôle de votre entreprise de restauration avec eux.

Bien que vous ayez toujours le pouvoir de décision, vos franchisés sont des parties prenantes avec leurs propres opinions et façons de gérer leur restaurant. Certains d’entre eux pourraient vous titiller. D’un autre côté, certains de vos partenaires franchisés, et la plupart, espérons-le, vous apporteront des années d’expérience dans le secteur de la restauration. Il serait insensé de ne pas être ouvert à leurs idées.

Par conséquent, cette stratégie de développement de restaurants pourrait ne pas vous convenir si vous n’êtes pas prêt à abandonner certaines parties de votre entreprise ou à écouter les commentaires des franchisés.

La solution

Bien que vous ne puissiez éviter de partager la propriété et la responsabilité avec les franchisés, il y a des façons de vous assurer de bien faire les choses.

  • Premièrement, faites en sorte qu’il soit facile pour les propriétaires d’entreprise de représenter votre marque avec passion en fournissant un prototype d’exploitation éprouvé et un concept de marque bien défini.
  • Ensuite, énoncez toute votre stratégie de franchisage dans un Business Plan bien détaillé.
  • Enfin, assurez-vous que les franchisés comprennent bien dans quoi ils s’embarquent. La sélection des investisseurs potentiels et l’élaboration d’un profil privilégié vous aideront, en tant que franchiseur, à établir une relation fondée sur des ambitions communes et la confiance dans les capacités de l’autre dès le départ.

#2 Vous risquez la dilution de la marque.

Lorsque vous partagez le contrôle avec des franchisés, vous n’êtes plus responsable de tous les restaurants de votre réseau. Et avec la gouvernance partagée vient le risque. Pour les restaurants et les marques virtuelles, cela concerne principalement la cohérence de la marque.

La création d’une franchise de restaurants prospère dépend de votre capacité à offrir une expérience uniforme et de grande qualité aux convives de vos établissements, sur place et à l’extérieur.

[Streamer] Pouvez-vous garantir une expérience uniforme et de qualité pour les convives à tous les endroits, sur place et hors site ?

Si l’une de vos succursales ou cuisines hôtes ne sert pas des aliments conformes aux normes ou ne crée pas l’expérience pour laquelle votre marque est connue, vous risquez de perdre votre clientèle et de détruire votre réputation.

La solution

Ne créez pas un menu élaboré. Les recettes doivent être simples à exécuter et les plats faciles à assembler à l’aide de votre manuel d’exploitation et des cours de formation. Le personnel de la cuisine d’entrée de gamme devrait être en mesure d’obtenir des résultats uniformes.

Many multi-location foodservice operations and restaurant franchises opt for a central kitchen run by the franchisor or an independent food production company. The tricky part is the logistics behind such a venture, but that obstacle is easily overcome with tech for internal ordering

Il ne faut pas se concentrer uniquement sur la nourriture. L’expérience globale des invités est tout aussi importante. Vous voulez que vos invités se souviennent de l’excellent service, de l’ambiance générale, du décor sympa, et peut-être même de cette playlist accrocheuse qu’ils ont écouté pendant le repas.

Donc, encore une fois, s’assurer que vous avez une forte identité de marque et un concept reproductible est essentiel pour éviter la dilution de la marque.

#3 Vous êtes (en partie) responsable du succès de vos franchisés.

Enfin, le succès de vos franchisés dépend grandement du soutien que vous leur offrez.

Même si les nouveaux propriétaires de restaurants seront responsables de leur emplacement, ils comptent sur les outils et les ressources supplémentaires du franchiseur. Par conséquent, votre capacité à les soutenir, à les guider et à les former est fortement liée à leur succès (et donc à votre succès).

La solution

Investissez dans un matériel de formation complet pour aider les franchisés à reproduire avec succès le concept et à représenter votre marque.

Vous voudrez avoir des programmes de formation initiale et continue pour vous assurer que les franchisés ont tout ce dont ils ont besoin pour réussir en tout temps.

Nous recommandons l’embauche d’une équipe de formation qualifiée pour évaluer les besoins de formation, fixer des objectifs organisationnels et établir et mettre en œuvre des activités de formation.

Vous devriez également établir un bon réseau de soutien pour permettre aux franchisés de partager leurs connaissances et de communiquer entre eux.

De plus, investissez dans votre système informatique de restauration.

Rassurez-vous, aucune des grandes franchises de restaurants dans le QSR, le fast-casual ou le virtuel n’a atteint sa taille actuelle en permettant aux franchisés de faire comme ils l’entendaient au niveau de la gestion des opérations et des finances.

Ils ont une technologie de restauration qui aide leurs partenaires à faire plus d’argent tout en fournissant des informations sur les ventes et les flux de travail F&B. Cela leur permet de repérer les écarts plus rapidement. Le partage de données via l’API garantit que toutes les technologies du système informatique des restaurants utilisent les mêmes chiffres pour les ventes, la main-d’œuvre et les stocks.

3 Risques auxquels les franchisés doivent faire face lors de l’achat de votre concept de restaurant

risques restaurant franchisés
Investir dans la relation avec vos franchisés est essentiel pour réussir.

Pour améliorer vos chances de bâtir un empire de franchise gagnant, vous devez comprendre (et éliminer) les inconvénients possibles pour les entrepreneurs qui investissent dans votre marque.

#1 Les franchisés doivent faire un investissement important.

Les propriétaires d’entreprise potentiels achètent la licence pour utiliser votre marque, votre marque commerciale et votre concept. Ce n’est que le début de leur engagement financier. Ils investissent également dans la décoration de leur restaurant, la cuisine, la salle, l’équipement et d’autres éléments.

Les franchisés potentiels doivent être en mesure et prêts à faire un investissement de démarrage important. Les coûts réels de l’ouverture d’un restaurant franchisé se situent entre 100 000 $ et plus d’un million.

En règle générale, les franchisés doivent également prouver qu’ils ont une valeur nette et un fonds de roulement minimums pour couvrir les coûts ou les dépenses imprévus.

C’est beaucoup d’argent. Les franchisés s’attendront à la preuve que votre concept est solide. Qui peut leur en vouloir ?

La solution

Les investisseurs s’attendent à une transparence financière totale avant de s’engager.

Vous pouvez préparer des réponses à toutes leurs questions en vous concentrant sur votre EBIT, en fournissant des états financiers et des estimations de coûts, en faisant une estimation des flux de trésorerie et en leur montrant une solide rentabilité pour l’ensemble des établissements.

Cela vous aidera à présenter des arguments convaincants en faveur de l’investissement, mais il sera également plus facile pour les investisseurs d’obtenir un prêt.

#2 Les franchisés redonnent une partie de leurs profits.

Pour continuer à utiliser vos licences et vos ressources, les franchisés versent des redevances permanentes pendant toute la durée du contrat. Les redevances sont habituellement perçues mensuellement et varient de 4 % à 10 % des revenus mensuels.

La solution

La rentabilité du franchisé devrait être un objectif aussi important que la croissance de vos profits en tant que franchiseur.

Ne faites pas l’erreur de regarder votre compte de résultat pour estimer le rendement de votre franchise. Déterminez plutôt si les franchisés peuvent réaliser un rendement raisonnable en tenant compte de 4 % à 10 % des redevances et d’autres coûts imprévus. Votre représentation du profit peut sembler complètement différente.

De plus, surveillez les KPI qui ne sont pas si évidents à déterminer, comme l’écart du coût des aliments, le renouvellement des stocks et le gaspillage alimentaire. Avec les revenus et les ventes, ils permettent de brosser un tableau complet de la situation dans les établissements franchisés. De plus, ces mesures fournissent des repères qui vous aideront à évaluer la santé de votre réseau de franchises de restaurants.

#3 Les franchisés ne tiennent pas les rênes.

Bien qu’il puisse y avoir des différences régionales mineures dans le menu, tous vos établissements devraient servir les mêmes plats, utiliser la même marque et suivre les procédures opérationnelles générales.

Les franchisés n’auront généralement pas leur mot à dire dans les heures d’ouverture, la publicité, les menus ou la structure du personnel. De plus, ils seront toujours tenus responsables devant vous.

Ils doivent respecter les normes conçues par le siège et respecter le contrat de franchise en tout temps. S’ils ne le font pas, vous pouvez décider de mettre fin à l’entente ou de ne pas renouveler leur contrat, ce qui leur ferait perdre leur investissement.

Cet accord peut être un élément de découragement pour les propriétaires de franchises qui estiment manquer de liberté ou d’indépendance.

La solution

Investir dans la relation avec vos franchisés est essentiel pour atteindre vos objectifs et développer durablement votre activité.

Il est essentiel de définir toutes les attentes avant de signer le contrat de franchise. Nous vous suggérons d’encourager les propriétaires d’entreprise potentiels à discuter avec les franchisés existants pour qu’ils sachent à quoi ressemble un partenariat dans la pratique.

Lorsque les franchisés se joindront à vous, soyez ouverts à leurs retours et reconnaissez leur travail. Traitez-les comme des partenaires d’affaires et demandez-leur toujours leur avis avant de prendre de grandes décisions qui pourraient avoir une incidence sur eux et leur équipe. Et n’oubliez pas de justifier ces décisions.

De plus, fournissez aux franchisés toutes les ressources et les renseignements nécessaires pour prospérer. En les aidant à gérer leur entreprise le plus efficacement possible, vous leur permettez d’avoir du temps qu’ils pourront utiliser pour réfléchir à leur restaurant. Leurs idées novatrices pourraient apporter à votre entreprise l’avantage concurrentiel dont vous avez besoin pour maintenir une croissance saine.

Appuyez-vous sur la technologie pour surmonter les pièges opérationnels

technologie restaurant
La technologie permet aujourd’hui d’organiser les données provenant de nombreuses sources et points de vente en tableaux de bord très utiles.

Être conscient des pièges communs des franchises de restaurants et savoir comment les éviter vous aidera à survivre et à prospérer. Mais il y a autre chose que vous pouvez faire pour améliorer vos chances de succès : investir dans la technologie de gestion de restaurant.

En choisissant la bonne technologie, vous faciliterez les opérations quotidiennes de chacun de vos restaurants. En outre, cela vous permettra d’assurer l’efficacité (et la cohérence) du BOH et FOH pour des années.

Par conséquent, vous pouvez faire croître votre entreprise plus rapidement et plus efficacement, générant ainsi plus de revenus.

Recherchez les fonctionnalités dont la solution technologique idéale a besoin pour devenir la colonne vertébrale de votre franchise.

Nous vous suggérons de rechercher un logiciel qui vous aidera à :

La bonne technologie vous permettra de gérer toutes vos commandes en ligne des plateformes de livraison et des établissements, à partir d’un seul appareil, puis d’analyser vos meilleurs plats et les restaurants dans lesquels il y a eu le plus de ventes.

tableau de bord des stocks apicbase

Comment la technologie améliore l’uniformité

Apicbase est la colonne vertébrale de milliers de restaurants en Europe, au Royaume-Uni et dans les pays nordiques.

Nous aimerions vous montrer pourquoi des marques populaires telles que Oli Oli, Not So Dark, citizenM, et The Avocado Show ont une gestion de menu automatisée, de même que l’approvisionnement et la gestion des stocks, en utilisant notre plateforme de gestion F&B.

Laissez-nous vous aider à réaliser vos objectifs.

Similar articles

Take control of ops,
keep costs down & quality up